FAQ

La gestion de la crise Parmalat par Grant Thornton International


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /var/www/html/lafrenchcom/wp-content/themes/lafrenchcom2020/templates/article/content.php on line 27

Grant Thornton se sépare de sa branche italienne

Désireux de « protéger » sa réputation, le réseau de cabinets d’audit Grant Thornton International a annoncé début janvier 2004 qu’il mettait immédiatement fin à ses relations avec son membre italien, Grant Thornton SpA, gravement mis en cause dans le scandale Parmalat.

« Nous avons perdu confiance en Grant Thornton SpA et, par conséquent, nous agissons clairement et de manière décisive pour protéger nos clients et la réputation de toutes les autres firmes indépendantes [membres] du réseau international », a déclaré son directeur général David McDonnell dans un communiqué de presse de crise.

Ce dernier chapeaute une enquête interne sur l’audit des comptes de Parmalat et le fonctionnement de Grant Thornton SpA, dont deux anciens responsables, parmi lesquels l’ex-président, ont été écroués par la justice italienne.

Opérant dans 110 pays, Grant Thornton International ne fonctionne pas comme une structure intégrée. Chaque membre et correspondant national de l’organisation est indépendant sur le plan capitalistique comme sur le plan opérationnel.

Et cela même si nombre d’entre eux portent le nom « Grant Thornton » ce qui pose évidemment la question de la gestion du capital image, de la gestion de la réputation de l’organisation et de la valorisation de la marque.